Les centrales de production de chaleur (ou chaufferies) permettent de produire la chaleur nécessaire au fonctionnement du réseau.

 

Cette chaleur peut être générée à partir de nombreuses sources d’énergie : Les énergies fatales, Les énergies classiques, Les énergies renouvelables.

 

 

La chaleur peut être générée dans des chaudières classiques à brûleurs, dans des Moteurs à Gaz (MAG) ou dans des Turbines à Gaz (TAG).

 

Cette chaleur peut être véhiculée sous trois formes distinctes :

  • L’eau chaude dont la température est limitée par la réglementation à moins de 110°C.
  • L’eau surchauffée qui est de l’eau chaude maintenue liquide à une température élevée généralement autour de 180°C par un maintien fort en pression (comme dans une « cocotte-minute »).
  • La vapeur : Les anciens réseaux ont été conçus à partir de techniques de production maritimes et fonctionnent ainsi à la vapeur. Ce choix ne nécessite pas l’usage de pompes pour la circulation du fluide dans le réseau contrairement aux réseaux à eau

 

Sur le réseau du Puy en Velay, on trouve 3 centrales de production de chaleur : la chaufferie biomasse, la chaufferie du lycée Roche Arnaud et la chaufferie du Centre Nautique.

 

Toutes les chaufferies produisent de l’eau basse pression et basse température (<100°C).